Informations-Nouveautés

La table des matières du Blog de M@rcel Les "Snazzy Archive"

Quelques écussons et badges …



Marcel Lebrun

Créez votre badge

Catégories

Le temps qui passe …

juillet 2014
L Ma Me J V S D
« mai    
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031  

J’enseigne, oui … Apprennent-ils ? Pas certain ? Alors, explicitez !

Une invitation sur une page entière consacrée à la cohérence pédagogique (Avec et sans TIC) !

Nombreux sont les enseignant(e)s, adeptes ou non des TIC, qui “s’étonnent” du peu d’enthousiasme des étudiants pour leur enseignement pourtant si bien élaboré (c’est une condition nécessaire). C’est bien évidemment souvent la méthode qui est mise en cause : l’enseignement transmissif n’est plus de mise au 21eme siècle à l’âge de l’information ! Passons aux méthodes actives, cela impliquera davantage les étudiants ! Utilisons les TIC, ça c’est un outil en résonance avec la société internique ! Hum, tout cela est vrai … partiellement.
Tout ce qu’un enseignant peut faire, c’est agir sur l’environnement “autour de l’étudiant” … et c’est à l’étudiant d’y entrer et d’apprendre. “Je ne peux pas apprendre à ta place” dit le bon sens. Cette “entrée en apprentissage” dépendra des perceptions qu’a l’étudiant de cet environnement, de ses expériences antérieures aussi. On peut agir là-dessus … partiellement !

Nous partirons de l’un de nos principes : Enseigner, c’est mettre en place des situations (des dispositifs, des situations-problèmes, des activités … et pourquoi pas un bon exposé de synthèse) dans lesquelles l’étudiant(e) pourra apprendre. Ce “pourra” marque son intentionalité et une certaine indétermination.

Parmi les techniques à la disposition de l’enseignant pour construire un dispositif favorisant l’apprentissage, celle de “l’alignement constructiviste” nous paraît particulièrement pertinente.  C’est donc à une “remastérisation” des théories de Biggs que nous convions la lectrice et le lecteur de ce blog. Vous verrez que nous y avons fait une place pour les TIC tant elles ont (ou auront) une place à jouer dans l’éducation d’aujourd’hui et de demain. Nous nous baserons aussi sur une vidéo ” Teaching teaching & Understanding understanding ” qui tout à la fois inspire et illustre notre propos. Cette approche est vraiment d’actualité dans le sens qu’elle fonde les démarches “Compétences” ou “Learning Outcomes” en construction dans les Ecoles et Universités européennes.

Une dernière remarque capitale sous peine de voir tous ces efforts s’évaporer sur le mur de l’incompréhension.

Encore une fois, au-delà des techniques et des outils, de la technique de l’alignement constructiviste et de la qualité des méthodes pédagogiques cohérentes qui en découleront … tous ces efforts ne garantissent nullement que l’apprenant va apprendre (pas plus que le mode transmissif n’implique la construction des connaissances). Vous lui proposez des conditions d’apprentissage de qualité … c’est essentiel, nécessaire mais non suffisant. Mais, il est tout aussi important d’expliciter ces intentions et ces démarches. L’enseignant ne prend pas toujours le temps de faire cette acte d’explicitationc’est une erreur ! Comment voulez-vous que votre étudiant(e) soit au courant de ce qui se passe ou s’est passé dans votre tête ? A vous d’expliciter vos objectifs, pourquoi vous avez choisi telle méthode, comment vous allez vous rendre compte de l’atteinte des objectifs, quels ont vos critères d’évaluation  … Dites-le !

C’est à creuser ces propos, que je vous invite sur ma page pour l’explicitation aux étudiants de la cohérence pédagogique.

N'hésitez pas à partager (@mlebrun2) :
  • Facebook
  • Twitter
  • email
  • LinkedIn

1 comment to J’enseigne, oui … Apprennent-ils ? Pas certain ? Alors, explicitez !

Leave a Reply

 

 

 

You can use these HTML tags

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>